L’ostéopathie et les douleurs du cou

Par le mercredi 31 octobre 2012 à 20h26

L'ostéopathie est une médecine douce manuelle dont le principal intérêt est de remettre en équilibre les structures musculaires et squelettiques du corps. Les ostéopathes peuvent avoir un effet particulièrement efficace sur certaines douleurs à la nuque et au cou.

L'ostéopathie est les contractures musculaires

Les contractures musculaires sont souvent causées par des efforts trop appuyés sur un muscle du cou. Lors d'une  contracture  le muscle ne retrouve pas sa longueur initiale et reste tendu, ce qui peut provoquer des douleurs intenses. Il n'y a cependant aucune lésion du muscle. L'ostéopathe intervient alors pour détendre les muscles et limiter les douleurs. Néanmoins, il faudra veiller à ne pas renouveler les surplus d'efforts et à s'hydrater régulièrement pour éviter l'arrivée de nouvelles contractures. Voici un lien pour en savoir plus sur le traitement des contractures par un ostéopathe.

L'ostéopathie et les torticolis

Le fonctionnement du torticolis est relativement similaire à celui des contractures. Le torticolis arrive généralement lorsque vous gardez une mauvaise posture pendant une durée trop longue et peut vous bloquer entièrement le cou. Alors que certains recommandent de mettre une écharpe autour du cou pour éviter la douleur, il vaut mieux ne pas le faire pour éviter de perdre la résistance musculaire du cou. L'ostéopathe peut agir comme dans le cas des contractures pour traiter les douleurs de votre cou.

L'ostéopathie et les douleurs vertebrales du cou

D'autres douleurs peuvent être traitées par un ostéopathe au niveau du cou. Celui-ci est en effet spécialiste du dos et des vertèbres et pourra traiter la plupart des autres douleurs musculo squelettiques à ce niveau. Néanmoins, la consultation ne doit pas vous faire mal. Un ostéopathe qui fait mal ne pratique pas bien. L'idéal en cas de doute est de consulter un médecin et un ostéopathe en parallèle afin de prendre le meilleur des deux mondes.

Article invité écrit par Julien,
du site DirectOsteo

Un autre article avant de partir ?

7 commentaires

  1. Chloé a dit :

    En plus de limiter les douleurs, l’ostéopathe les fait disparaître.

    Sinon, pour trouver un ostéopathe, on peut par exemple se tourner avec les associations socio professionnelles telles que l’UFOF, le ROF…

    En tout cas, les douleurs de cou font partie des dysfonctions les plus présentes chez les patients avec les douleurs de dos.

    Le mardi 6 novembre 2012 à 21h30

  2. tommy a dit :

    J’ai été en voir un à cause d’une douleur récurrente au dos. Il a trouvé d’où cela provenait en 5 minutes (d’une vieille chute) et à remis tout en place depuis plus de souci.
    Le mieux c’est que pour 10€ j’ai eu ma séance en passant par une école d’ostéo

    Le lundi 19 novembre 2012 à 08h39

  3. julie a dit :

    @tommy
    attention quand même car les écoles d’osthéo, ce sont encore des étudiants et certains gestes sont quand même dangereux si on pas l’expérience qui av avec.

    Le vendredi 1 février 2013 à 20h08

  4. Eric a dit :

    Suite à une lourde chute en vélo, j’avais d’horrible douleurs au bassin et un ostéopathe aux doigts de fée à réussi à les faire disparaitre, je ne pensais pas qu’il pourrait arriver à un tel résultat et j’ai été bluffé!

    Le samedi 17 août 2013 à 08h31

  5. nico a dit :

    Je confirme que l’ostéopathie est très efficace pour les douleurs à la nuque, c’est également ce que mon médecin m’avait conseillé :)

    Le mercredi 5 février 2014 à 13h03

  6. Gilles a dit :

    Généralement, les douleurs au cou sont traités de manière trop micro. Il faut voir le corps dans son ensemble. J’ai moi-même des maux aux cervicales et à l’omoplate droit le long de la colonne verticale. Mon ostéopathe m’a expliqué que c’était un problème de souplesse du sacrum. Je ne dis pas que tous les complications de cet ordre proviennent de la même raideur mais pour ma part, les douleurs s’atténuent peu à peu depuis plusieurs semaines. Cet exercice consiste à lever une jambe et à baisser la tête lentement pour que le nez soit le plus près possible du genou, en alternant entre phases d’étirement et de relâchement. 3 x 2 phases suffisent. Après, on fait la même chose avec l’autre jambe. Mais attention, il ne faut surtout pas forcer !

    Le mercredi 17 décembre 2014 à 10h57

  7. Sylvain a dit :

    Mon travail exige que je sois quotidiennement installé devant un ordinateur, donc les maux de dos ça me connait. L’ostéopathie m’a fait beaucoup de bien, et les conseils de l’ostéopathe m’ont permis de mieux me tenir devant mon poste de travail. Du coup je ne le vois pas souvent, et encore moins mon médecin :)

    Le vendredi 15 mai 2015 à 18h28

Laisser un commentaire



([email protected] pour obtenir une ancre optimisée)



Les bonnes pratiques des commentaires

Mentions légales | Auteur | Plan du site